Une jolie fleur

Jamais à Lormes il n'y eut rimailleur
Plus déconfit que moi, je vous l'assure,
Quand au matin je vis avec frayeur
Le résultat de mes nuits d'écriture.
Refrain 
Ah ! Qu'il est dur ce concours, la vache !
Les mots s'esquiv'nt comm' des diablotins ;
L'inspiration à son tour me lâche ;
La prosodie va clopant-clopin.
J'avais pourtant, pour chanter l'agrément
De vivre au village où j'ai fait ma niche,
Butiné ses charmes tel un amant,
Les couchant sur mon cal'pin mais — j't'en fiche !
Refrain 
Ma plume a frôlé la rue des Moulins,
Trempée au bleu des murs de la chapelle,
Chatouillant mêm' la barbiche à Bach'lin,
Où parfois niche une rime rebelle.
Refrain 
Chinant la muse au concert rock-n'-roll,
En buvant des canons sur la grand-place,
J'ai fini couché dans les herbes folles,
Sans plus aucune idée dans ma besace.
Refrain 
Là où les nuag's sont plus beaux qu'ailleurs,
Au Champ-Cou-d'Âne, à la Grange-Gironde,
Le vent nous berce de songes meilleurs
— Comment veut-on qu'à ce chant je réponde ?
Refrain